Rendez-vous culturels

Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0



Pierre Bardou-Job - Exportation de faïences « San Marti » en Amérique du Nord

 

Dernier descendant de la dynastie d’industriels du papier à cigarettes Job, Pierre Bardou-Job (1887-1937) est également céramiste à Prades (Pyrénées-Orientales), fabricant de faïences d’art portant la marque « San Marti ». A Paris, la société Glaenzer est l’agent exclusif de l’artiste et homme d’affaires, chargée de l’exportation de ses œuvres vers l’Amérique du nord.

Spécialisée dans l’import-export, cette société anonyme au capital de 1 600 000 francs est située 35 bd de Strasbourg à Paris (10e). Elle dispose d’une succursale à Bruxelles, localisée 20 et 22 rue Augustin-Delporte et d’une succursale à New York, 33 et 39, West, 34 th Street. A l’importation, la société se spécialise dans la mécanique de précision. A l’exportation, elle pratique la vente d’articles de luxe vers les Etats-Unis et le Canada en effectuant ses transactions en dollars, soit pour son propre compte, soit à la commission.

La société Glaenzer et l’importation de mécaniques de précision

En matière d’importation, Glaenzer est notoirement connu pour le négoce de mécaniques spécialisées. Cette importante société commercialise en effet du matériel de précision, alors très utilisé dans l’industrie automobile. Disposant d’un département « Mécanique » dirigé par un membre de la famille Pigelet[1], elle pratique pour son compte l’importation de fournitures pour l’industrie, l’automobile, la carrosserie. Les ventes s’effectuent en France, Belgique et Espagne, par le biais d’une quinzaine de représentants régionaux.

Dans le détail, la société commercialise les joints de cardan fournis par Benjamin Wittaker Inc., agents pour l’Europe des usines Spicer, de New-Jersey (Etats-Unis), les pare-brise et fils de bougie de la maison Beaton Sons, située à Londres. D’Allemagne, elle importe les roulements à billes de deux sociétés situées à Berlin et Marienthal. De Saxe, elle importe des pièces de transmission, ainsi que des pièces détachées pour bicyclettes, également fabriquées en Allemagne[2]. Agent exclusif de sociétés européennes et américaines, l’entreprise est appréciée des centraliens de Lyon, qui en font la réclame dans leur bulletin associatif[3].

La société Glaenzer et l’exportation d’objets de luxe

En matière d’exportation, Glaenzer investit dans un domaine très différent. Dans les années 1920, elle est en effet l’agent d’entreprises de luxe françaises, pour l’exportation de leur production en Amérique du nord. Trois d’entre elles font transiter leurs articles par son intermédiaire, sans contrat d’exclusivité avec la société. Ainsi M. Gilson : « articles pour la décoration d'intérieur, meubles anciens et copies, filet, dentelles, tapisseries, poteries et verrerie d'art, bronzes, girandoles, miroirs, articles de luxe de haute fantaisie ». De même, M. Gilson et M. Chavance : « optique, produits pharmaceutiques, parfumerie et peaux de chamois ». Enfin, M. Hubert : « couvertures et articles de fantaisie pour chaussures », cette fois à destination de l’Angleterre et du Cap.

Quatre autres entreprises, dont celle de Pierre Bardou-Job, exportent leur production artistique, en accordant à la société Glaenzer l'exclusivité de leurs ventes. Ainsi Chollet et Tournay, rue de Charonne à Paris : « filet fait à la main ». Rossel et Cie, 110 rue d'Angoulême, à Paris : « miroirs » ; Géo Martel, à Desvres, « faïences et porcelaines d'art[4] ». Enfin Pierre Bardou-Job, à Prades : « faïences d'art San Marti », en exclusivité avec Glaenzer. Ses affaires sont ainsi traitées par la succursale de la société située à New York, dans la 34e rue.

Faïences d’art San Marti : entre art et industrie

Cette organisation de la production à l’exportation relève dès lors du secteur industriel, dont Pierre Bardou-Job, bien que répertorié comme artiste, ne se départit pas. La longue tradition familiale de fabrication du papier Job initie en effet précocement le descendant de la dynastie aux pratiques industrielles de fabrication et de commercialisation et ce, quelle que soit la nature de la production concernée.

Sans préjuger de leur programme artistique, les faïences d’art « San Marti » apparaissent  donc, pour partie, expédiées sur le sol américain. Il conviendrait dès lors d’approfondir cette recherche, relevant tout à la fois de l’histoire de l’art et de l’histoire industrielle. Au-delà de l’exportation du papier Job, se révèle en effet un fragment de relations commerciales franco-américaines, inscrites sur le territoire des Pyrénées-Orientales et au-delà. A partir de ce circuit de commercialisation, restent donc à en définir les traits et à en mesurer l’importance.

Edwige PRACA

 

Bibliographie

Annuaire industriel. Répertoire général de la production française, 1925, Notices "Gla à Glo", Glaenzer (Société) pour l’exportation et l’importation.



[1] Les Pigelet figurent à Paris comme mécaniciens ou électriciens : cf Généanet.

[2] Agences exclusives des maisons : Benjamin Whittaker Inc., agents pour l'Europe des Usines Spicer, de New-Jersey (U.-S. A.) : joints de cardan ; Beaton Sons., St Jame's Square, Holland Park, Londres : pare-brise, otlache-fils de bougie ; Riebe Werk Aktiengesellschaft, Berlin, Weissentee : roulements et butées à billes ; Heller frères, à Marienthal (Thuringe) : billes ; Maschinen Fabrik Jekrun, à Coswig (Saxe) : réducteurs de vitesse pour transmission ; Union fur Metallindustrie, à Frondenberg : pièces détachées pour bicyclettes.

[3] Association des anciens élèves de l’Ecole Centrale de Lyon, Bulletin mensuel  n°205, mars 1925, p.69.

[4] Nombreuses occurrences de la faïencerie de Georges Martel sur Internet.