Rendez-vous culturels

Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0


Article François PAMS

Article "François PAMS - 1822-1883 – Branche des PAMS d’Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


PERSONNEL USINE BARDOU

Article : "Personnel ouvrier - Usine Bardou - Perpignan - 1928". Cf rubrique Articles/Bardou.


Article Gaston PAMS

Article : "Gaston Pams - 1854-1931 - Branche des Pams d'Argelès-sur-Mer" - Cf rubrique Alliés-Consorts.


A LIRE

"Joseph Bardou et fils, entreprises de papier à cigarettes à Perpignan" - Cf rubrique Articles/Bardou


0



Exposition « La Belle Epoque des Bardou »

 

Musée des Beaux-Arts Hyacinthe Rigaud

23 juin - 09 octobre 2011 - Perpignan

 

 

Jules Chéret - Affiche Job


Au tournant du siècle, Perpignan connaît un nouvel âge d'or. Sous l'impulsion des grandes familles d'industriels au premier rang desquels les Bardou, fabricants de papiers à cigarettes Job ; Nil ; Joseph Bardou, l'art Nouveau et les avant-gardes pénètrent en Roussillon.

 

Quand les industriels perpignanais inventaient l’art de l’affiche

Perpignan est à l'origine de certaines des commandes et des réalisations les plus emblématiques de cette période. Qui ne connaît la célèbre affiche de 1898 de Mucha pour le papier à cigarette JOB ? Il s'agit là sans doute de l'une des images les plus célèbres au monde. Mais qui sait que la famille Bardou, productrice des papiers (et parfois des cigarettes) « Job » et « Nil», a contribué à inventer juste autour de l'exposition universelle de 1889, la pratique de la marque, la publicité de masse et aussi l'affiche publicitaire française. job fait partie des trois ou quatre marques emblématiques (avec Lefevre Utile, Meunier) qui créent de toutes pièces cette iconographie et cet art publicitaire.

Les marques Bardou (surtout JOB) vont faire paraître entre 1894 et 1914 la plus extraordinaire série d'affiches françaises, qui vont marquer l'apogée de l'art nouveau français. Durant cette période, JOB va faire appel à pratiquement tous les grands illustrateurs et peintres de la période pour réaliser affiches, calendriers et objets publicitaires. Chéret, tout d'abord, l'inventeur de l'affiche lithographique française, puis Mucha, mais aussi Toulouse-Lautrec qui fera plusieurs projets pour la marque. Les plus grands illustrateurs de l'époque sont représentés Léandre, le chantre de Montmartre, Bouisset, le peintre des enfants, mais aussi Cappiello et le grand dessinateur belge Rassenfosse, associé de Félicien-Rops. On fait aussi appel à des symbolistes, comme Eckrard Maxence, auteur de la femme à l'orchidée, fumant négligemment, comme Jane Atché, dont l'affiche JOB est sans doute l'un des plus purs manifestes de l'art nouveau, à de Feure, le créateur du pavillon « art nouveau » de l'exposition universelle de 1900 à Paris, sans compter les « pompiers » comme Gervais et les orientalistes comme Rochegrosse.

 

 Paul Gervais - Carton Job

 

Deux grands artistes catalans sont aussi représentés, non pour la proximité de Barcelone, mais pour leur implication dans le monde de l'art parisien et la bohème montmartroise : Ramon Casas, mentor du jeune Picasso à Paris, et Lluis Graner, portraitiste mondain catalan et ami proche de Gaudi.

 

cènes et commanditaires des plus grands artistes

Ces choix ne sont pas que des décisions commerciales mais aussi la traduction du goût que la famille Bardou et les familles alliées (Pams, Ducup de Saint Paul) développent pour elles-mêmes. Les Bardou sont amis avec ces artistes importants, les côtoient, leur passent des commandes. C'est ainsi que Georges de Feure passe ses étés en Roussillon avec les Bardou-Pams, que Maxence fait le portrait de Jeanne Bardou­lob, que Mucha, Puvis de Chavanne, et le jeune Maillol font partie du cercle en Roussillon ou à Paris. Bien évidemment, ces artistes et les plus grands décorateurs de l'époque vont recevoir les commandes des hôtels particuliers et des châteaux de la famille, construits notamment par l'architecte Viggo Dorph Petersen : les hôtels Pams, les châteaux de Valmy, d'Aubiry, Ducup de Saint-Paul, la maternité d'Elne. C'est ainsi que pour son hôtel du 13 rue Emile Zola, Pierre Bardou-Job fait appel au plus grand céramiste de l'époque, directeur de la manufacture de Sèvres, Théodore Deck. Jules Cantini, fondateur du musée des beaux-arts de Marseille, fournit, lui, tous les marbres précieux. Jacques-Envie Blanche, ami intime de Proust et de Debussy, portraiture les membres de la famille.

 

Portrait de Jeanne Bardou-Job au château de Valmy

 

Les artistes locaux qui font carrière à Paris ne sont pas oubliés et la famille Bardou-Pams, soutiendra les sculpteurs locaux importants comme Alexandre Oliva, Raymond Sudre, Gabriel Farrail, Victorien Bastet, les peintres toulousains ou du sud qui feront une grande carrière en Roussillon comme Paul Gervais, Henry Perrault. De même, le musée des beaux-arts, dont Jules Pams et son épouse Bardou sont mécènes et membres influents du comité de soutien, est favorisé par les commandes et les dépôts de l'état, caractéristiques du goût de l'époque.

Un projet ambitieux

Le recensement de l’intégralité des affiches Job

L'exposition vise à présenter et dresser l'inventaire de la plus grande série d'affiches originales et calendriers, dessins et projets originaux de la marque JOB de cette grande période de 1880 à 1914. Les principales créations liées à la branche Joseph Bardou (Nil) sont prêtées par le musée d'Angoulême.

 

Ramon Casas - Affiche Job

 

La première exposition consacrée aux commandes artistiques de la dynastie

Elle vise également à présenter des oeuvres de ces grands artistes liés aux commandes de la famille Bardou-Job  issues des collections privées (dont certaines venant des descendants de la famille) ou dispersés dans des collections publiques issues de ces commandes ou du milieu artistique réuni autour des Bardou-Job en Roussillon et à Paris. Il s'agit également de se livrer à une étude détaillée, via les objets qui y sont liés, de la somptuosité de l'architecture et des décors de ces hôtels particuliers de Perpignan et châteaux du Roussillon. Il s'agit d'inciter le public à visiter les monuments de Perpignan de cette période (l'hôtel Pams en particulier) et à redécouvrir l'exceptionnelle architecture 1900 de la ville.

 

Théodore Deck - Oiseau


Découvrir des œuvres inédites

Des collectionneurs

Grâce à la confiance de nombreux propriétaires privés, de nombreuses œuvres seront pour la première fois dévoilées au public. Une occasion unique de découvrir un pan de la collection personnelle de la dynastie Bardou.Au travers des objets, l’exposition souligne les liens forts qui unissaient la famille Bardou-Job à des artistes récemment redécouverts : le symboliste Edgard Maxence, Georges de Feure, un des premiers représentants de l’Art nouveau…

 

Des mécènes

Au-delà du rôle de collectionneur, l'exposition souligne le rôle de mécène qu'ont pu avoir plusieurs membres de la famille, apportant un véritable soutien à de nombreux artistes. Usant de leur influence financière et politique, ils ont également participé à l'enrichissement des collections du musée de Perpignan.

 

Aristide Maillol -Vierge entourée d'anges


Le goût de l'éclectisme

Fruit d'un dilettantisme éclairé, leurs collections font écho à une architecture éclectique et ostentatoire. L'exposition porte un regard neuf sur l'architecture et la décoration intérieure des demeures de la famille : les faïences de Théodore Deck, les décors peints de Paul Gervais, les bustes et décors de Victorien Antoine Bastet, le mobilier des frères Goumain.

 

 

Les partenaires

L'université de Perpignan - Via Domitia (Esteban Castaner, maître de conférences spécialiste de l'architecture moderne)

Le musée du Papier d'Angoulême (qui possède l'ancien fonds Nil et Joseph Bardou) et son conservateur Denis Peaucelle, spécialiste de l'art publicitaire

Edwige Praca, spécialiste de l'histoire économique du département des Pyrénées-Orientales

La conservation des Monuments Historiques de la DRAC, dont Michèle François, ingénieur de recherche qui a inventorié les châteaux du Roussillon

Les collectionneurs privés et les descendants des familles d'artistes et de la famille Bardou- Pams

Republic Technologies, propriétaire de la marque « JOB »

Les propriétaires des châteaux, par des opérations de mécénat (vins, maisons d'hôtes, décoration, immobilier)

  

E. Doumeyrou, Conservatrice